ÉNERGIE

transformer une ferme de 300 ans en bâtiment basse consommation qui fonctionne au solaire


L’énergie est au cœur de la conception de notre gîte auberge écologique. Inspirés par les installations solaires qui avaient déjà été réalisées dans le coin, nous avons choisi dès le début d’incorporer le solaire dans notre projet de rénovation. En cherchant un technicien local, nous avons eu la chance de tomber sur un architecte bioclimatique, militant des énergies renouvelables. C’est lui qui nous a aidé à comprendre le potentiel de l’énergie solaire et les détails du fonctionnement du solaire thermique et photovoltaïque. Mais surtout, il nous a fait comprendre qu’avant tout, il fallait réduire les besoins énergétiques de notre gîte (l’isolation de l’enveloppe du bâtiment, la sélection soignée des électroménagers et des systèmes d’éclairage, etc.).

A cause de la proximité de l’église classée de Planès, nous avons été obligés à réaliser un projet d’intégration soignée des capteurs pour avoir l’accord des Architectes des Bâtiments de France. Au moment de la recherche de financement, le surcout de l’installation solaire a provoqué le refus du projet par l’ensemble des banques traditionnelles dans le coin. Sur internet, nous avons trouvé la NEF, une société d’investisseurs éthiques qui soutiennent des projets respectueux de l’environnement, et qui après étude détaillée et négociations diverses, ont accepté de nous accorder un prêt. Le résultat final, c’est une installation qui combine 42 m2 de panneaux thermiques et 32 m2 de panneaux photovoltaïques, tous intégrés sur le toit, avec 350 m2 de plancher chauffant solaire, distribués entre le rez de chaussée et l’étage de l’Orri et du Refugi.


L’année 2012, sept ans après les travaux originaux, nous avons fait réaliser une étude pour connaître le vrai rendement du solaire. Basé sur les données réelles repérées au long de 3 ans de fonctionnement, l’étude démontre que l’installation thermique produit assez d’énergie pour couvrir presque la totalité de nos besoins d’eau chaude et la moitié des besoins de chauffage au long de l’année. L’installation photovoltaïque, de son côté, produit la moitié de l’électricité qu’on consomme annuellement. L’étude constate une consommation annuelle de 48kwh/m2, chiffre qui correspond au niveau énergétique A et qui nous classe comme un bâtiment basse consommation. Si on rajoute le fait que notre piscine est chauffée 100% par l’excédent de chaleur de l’installation thermique pendant les mois de l’été, on peut dire que notre consommation d’énergie externe (propane, électricité) se réduit à un tiers de la quantité consommée par un bâtiment traditionnel comparable. Ce résultat est dû à la production solaire et aux efforts réalisés pour réduire les besoins énergétiques du bâtiment.

Depuis le début de novembre 2006, nous collaborons avec Enercoop, une coopérative qui travaille uniquement avec électricité provenant de sources renouvelables. Ils achètent le courant que nous produisons et ils nous vendent le courant que nous consommons. Cette collaboration nous permet de soutenir une initiative nationale qui se marie parfaitement avec notre philosophie écologique et d’assurer que l’électricité que nous consommons est 100% verte.

panneaux solaires sur le toit de l'Orri de Pla énergie durable?
FAITES VOTRE RÉSERVATION FAITES VOTRE PAIEMENT FAITES VOTRE CADEAU CONTACTEZ-NOUS