Planès est un petit village de montagne de moins de 50 habitants situé dans le département des Pyrénées Orientales, dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes. Il se trouve à la frontière entre le Haut Conflent et la Cerdagne, à 25 km de Puigcerdà (Espagne) et a 50 km de Pas de la Case (Andorre). Deux sentiers de grande randonnée (le GR10, ou sentier Transpyrénéen, et le GR36, qui traverse la France du nord au sud), passent par le village. La voie ferrée du pittoresque Train Jaune et une antique voie Romaine passent 1 km en dessous, dans la vallée de la Têt.

Planès a une église romane du XIe s. remarquable pour son architecture originale, un des nombreux exemples du roman primitif qui peuvent être visités dans la Cerdagne. Si on descend la vallée de la Têt, on trouve les fameuses abbayes de Saint Martin du Canigou et de Saint Michel de Cuixà, et les prieurés de Serrabonne et de Marcèvol.

Mont Louis, 'la ville fortifiée la plus haute de France', se trouve à 5 km du village. Oeuvre de Vauban, architecte militaire du roi Louis XIV, la citadelle a été construite peu après la signature du Traité des Pyrénées. Sa visite se complète avec celle de l'autre fortification que Vauban a construite à Villefranche de Conflent, 30 km plus bas, à la confluence des vallées de la Têt et du Cadi.


L'arrivée du Train Jaune au début de XXe s. a représenté un changement très significatif dans la vie des montagnards, facilitant l'accès aux zones plus peuplées de la plaine et ouvrant la porte au tourisme. A cette époque, c'était une initiative modèle du point de vue technique et écologique. D'un côté, un ensemble de tunnels, ponts et viaducs ont été construits pour relier Villefranche du Conflent avec La Tour de Carol; de l'autre, une série de centrales hydroélectriques ont été créées tout au long du parcours pour alimenter les trains de manière autonome. Aujourd'hui, le Train Jaune est déclaré patrimoine de l'humanité par l'UNESCO et continue à fonctionner, principalement comme un train touristique.

Le niveau exceptionnel d'ensoleillement de la zone a donné vie à des autres réalisations très intéressantes au début du XXe s. : la construction de deux fours solaires et d'une centrale solaire thermodynamique. Le four le plus ancien a été construit à Mont Louis après le 2ème Guerre Mondiale; dans les années 60, le four d'Odeillo a été réalisé à une échelle industrielle. Et dans les années 80, la centrale solaire Themis a été construite, destinée à la production d'électricité. Aujourd'hui, toutes ces installations peuvent être visitées.

L'hiver, la zone est connue pour ses stations de ski alpin et nordique. Doté de 21 pistes et d'un dénivelé de 800 m, l'Espace Cambre d'Aze, qui englobe Saint Pierre des Fourcats et Eyne, se trouve à seulement 2 km de l'Orri. Les stations plus connues des Angles et de Font Romeu se trouvent à 15 km. Pour les amateurs de ski de fond, de nombreux sentiers sont tracés dans les alentours immédiats; les circuits au Col de la Llose et au Pla de la Calme (Font Romeu) sont les plus connus.

panneau à la gare du train jaune fontaine dans le village
la fromagerie "Cal Rous", 200 m de l' l'église de Planès, monument roman du siègle X
le temps s'est arrêté dans le village vue de Planès en hiver depuis l'Orri
l'autre village de Planès portail enneigé dans le village
FAITES VOTRE RÉSERVATION FAITES VOTRE PAIEMENT FAITES VOTRE CADEAU CONTACTEZ-NOUS